partager

ELECTRIC MARY Interview Rusty

par Jérôme Sérignac
0 commentaire
Oct
18
2016

Si l’Australie nous a offert AC/DC et plus récemment AIRBOURNE, il faut compter avec cet autre (excellent) groupe branché lui aussi sur "High Voltage". Son nom ne trompe pas car il y a "ELECTRIC" dedans et si la bande à Angus Young a fait résonner le patronyme de Rosie à travers le monde, celui de "MARY" est quant à lui, craché dans toutes les enceintes de sono qui veulent bien s’y laisser prendre. Alors que la formation vient d’entamer une tournée européenne qui s’arrêtera en France pour quatre dates, entretien avec Rusty, le chanteur, afin de vérifier qu’il n’est pas trop… rouillé par cette longue pause sans tournée. « Let Me… IN ! ».


Rusty, le groupe et toi vous apprêtez à entamer une tournée européenne dans quelques jours et viendrez à cette occasion visiter la France pour quatre dates. Comment vous sentez-vous à l’approche de cette nouvelle aventure ?
Nous sommes chaud bouillant, cela fait déjà deux ans que nous sommes venus en Europe et nous sommes vraiment impatients de remonter sur scène.

Comment s’est fait le choix de la ville pour enregistrer ce live ? En raison du nom de la salle et/ou pour d’autres raisons ? C’est vrai que le nom de cette salle est parfait pour intituler un album live…
C’est pour le nom de la salle et c’est un endroit magique. Nous avons enregistré deux jours à l’Hell Dorado donc et tout l’album se concentre uniquement sur la seconde date. Nous l’avons fait mixer par The Machine qui a travaillé avec CLUTCH notamment et nous sommes extrêmement satisfaits de ce qu’il en a fait.

J’avais pourtant lu dans les infos transmises à la presse que les titres étaient issus des deux soirs ?
Tout vient du deuxième show en fait et Pete (Robinson – guitare), Alex (Raunjak – basse) et moi-même nous sommes posés quelques jours pour une écoute, nous avons établi une liste de nos favorites et avons pioché là-dedans. Liste qui s’est révélée courte au final car nous avions tous les trois faits les mêmes choix !

Cet album est dédié à la mémoire de Javier Ezquerro. Pouvez-vous nous dire en quelques mots qui il était pour ceux parmi nos lecteurs qui ne le connaissaient pas ?
Malheureusement, Javier est décédé cette année. C’était un géant du rock n’ roll à Barcelone, quelqu’un de profondément gentil avec un cœur énorme. Il va manquer à beaucoup de monde…

Les derniers concerts d’ELECTRIC MARY en France commencent à dater. Pourquoi tout ce temps loin de nous ?
Davey Porter, notre batteur, est tombé du toit de sa maison et s’est brisé la cheville en mille morceaux. Il lui a fallu deux ans pour se rétablir complètement.

Votre dernière production discographique, un EP intitulé « The Last Hope » est sorti uniquement sur le marché australien et asiatique et…
Non non, il est sorti également en Europe chez Listenable Records.

Ok, un mauvais point pour moi. C’est pourtant ce que j’avais lu sur votre site internet... Votre dernier « vrai » album, « 3 » est paru en 2011. Sortir autant d’EP est une stratégie spéciale à mes yeux. Est-ce que tu es d’accord avec cette orientation (j’imagine que oui) et penses-tu qu’il s’agisse d’un meilleur moyen afin de maintenir le bateau à flots ?
Le cycle album/tournée n’a pas de sens pour moi, dans l’optique où l’on s’autofinance et nous manageons. Tu fais un album de dix titres pour au final, n’en jouer que trois en concert parce que tout le monde veut entendre d’autres titres qu’ils connaissent déjà. Alors que si tu fais un EP, tu peux ajouter ce que tu veux et tout le monde est content, le public comme le groupe. Ainsi que le trésorier…

Quand il ne tourne et/ou n’écrit pas, que fait Rusty de ses journées ?
J’aime regarder le sport à la télé car j’aime voir des hommes  et des femmes utiliser leur capacités physiques afin de détruire leurs adversaires (ndr : je me demande bien quel "sport" regarde Rusty…). Cela me fait me sentir en paix avec le côté guerrier qui sommeille en moi !

Attention ! Question pernicieuse qui n’implique pas nécessairement la réponse inverse à ma précédente question : quand il écrit et/ou tourne, que ne peut pas faire Rusty ? (ouh, que c’est vicieux et retors comme question ça…)
Etre misérable… C’est l’un des meilleurs moments de mon existence.
 

"J’espère voir lors de cette tournée des visages familiers et beaucoup de nouveaux" - Rusty / ELECTRIC MARY



Photo © Eric "Chowie" Chow


Les fans aiment savoir ce genre de détails à propos des musiciens, c’est pourquoi je te le demande : quelles sont tes influences, tes goûts musicaux au quotidien ? Il arrive pour certains qu’ils n’aient rien à voir avec le style de musique joué. Ou bien que les réponses données ne soient pas des lieux communs et évidences. Surprend-nous !
Mes influences, c’est DEEP PURPLE, RAINBOW, WHITESNAKE et au quotidien, j’écoute plutôt Tom Petty, Bruce Springsteen, EAGLES, mais ça peut changer d’un jour sur l’autre. CHEAP TRICK, ENUFF Z’ ENUFF, QUEEN, THE BEATLES, Plastic Bertrand…

Surprenant oui. Pour ce dernier en tout cas… Je sais que la promotion concerne l’album live et la nouvelle tournée mais as-tu avec le groupe commencé à penser au prochain album ?
TOUS LES JOURS !

Cela a au moins le mérite d’être clair et concis ! Si tu devais donner un conseil aux musiciens et aux jeunes groupes qui débutent, surtout au vu de la situation de l’industrie musicale de nos jours, quel serait-il ?
Jouer avec son cœur, pas de petite amie entre 13 et 35 ans, se payer un vrai ingénieur son.

J’ai pour habitude de laisser "carte blanche" aux artistes afin de s’exprimer librement et sans contrainte. Cet espace est pour toi ! Vas-y !
J’espère voir lors de cette tournée des visages familiers et beaucoup de nouveaux. Je promets que nous allons balancer du rock n’ roll comme il se doit et que si vous ne vous y êtes pas préparés, vous allez prendre cher ! Merci à tous les fans pour tout ce que vous avez apporté dans ma/nos vie(s) !


en savoir plus sur…

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager