HATE BEYOND "Verge Of Death"

par Sniper
0 commentaire
Oct
13
2016

HATE BEYOND est un groupe de death/thrash metal qui nous vient du Japon dont la France et Monsieur Moreno Grosso (ex-NO RETURN) font partie intégrante de son histoire.
C’est donc dans un bar rock parisien en décembre 2001 que le groupe a été fondé par le guitariste Warzy (ex-INZEST, NARCOTIC GREED) lors de sa rencontre avec Moreno. La première version du line-up comptait dans ces rangs Olivier le batteur de KRISTENDOM et un certain Bomber (Yuuichi Senda) (à la basse – d’ailleurs ce même mois de décembre quatre titres furent enregistrés chez Alexis (batteur de MISANTHROPE). Moreno resta dans le groupe jusqu’à ce qu’il rejoigne NO RETURN en 2004.

Nous sommes en 2016 et voici que le groupe vient de nous sortir son 4ème album « Verge Of Death » sur le label Thrashing Cult Records (mars 2016 au Japon), Polymorphe Records pour la distribution de l'édition européenne parue en septembre en digipack.
Ne cherchez donc pas de rapport avec la scène japonaise des années 80 ni avec des groupes plus bizarroïde qu’a engendré le Japon, il y en a aucun. Le groupe nous propose une musique typiquement européenne - dans un style assez proche des Français NO RETURN période « Self Mutilation » - auquel on greffe de grosses influences KREATOR époque « Pleasure To Kill » et PESTILENCE (« Malleus Maleficarum »), sans oublier quelques sonorités chères à SLAYER ou DARK ANGEL.

Après une intro plutôt mélodique "Perpetual Pain" où Warzy nous offre des solos forts sympathiques, le massacre en règle commence avec le bien carton "Verge Of Death", un morceau 666% thrash/death.
Je vous parlais de PESTILENCE tout à l’heure "Forced Into Suicide" nous ramène en plein dans « Malleus Maleficarum » avec un thrash bien rapide et sans aucun compromis – ici c’est mosh ou crève.
On continue dans la douceur avec un dévastateur "Demigod" où le groupe a malheureusement oublié d’appuyer sur la pédale de frein et ça bastonne sec pendant les 4:26 du morceau.
Warzy, à défaut de proposer des rythmiques de malade, propose des solos bien sympas , il suffit de jeter une oreille sur le puissant "Gray World" pour s’en rendre compte.
"Endless Mortallity" arrive à point nommé - c’est un morceau un poil plus lourd qui permet à l’auditeur de reprendre son souffle dans cet enchaînement de tornades thrashisantes qui dévastent tout sur son passage.
"Fall To Twisted" reste dans la même lignée, un titre plutôt mid-tempo et mélodique permettant au groupe de mieux repartir au royaume des morceaux speeds et rentre-dedans.
Concernant les autres chansons, c’est du très bon death/thrash également, ne vous attendez donc pas à de la douceur.
Le seul titre qui sort un peu du lot est "Man-Spider", reprise du groupe japonais RAGING FURY, inconnu dans nos contrées – la scène japonaise étant assez vaste avec beaucoup de formations qui ne tournent que chez eux.

Un petit mot sur les autres membres du groupe, le batteur Masaki assure un max, dans la lignée d’un Ventor ou d’un Gene Hoglan et enfin le chanteur a une voix qui colle parfaitement au style musical du groupe. C’est donc le bassiste d’origine, Yuuichi "Bomber" Senda, qui officie sur cet album.
Au final, nous avons un album fantastique qui surclasse et de loin toutes les dernières productions du mouvement revival thrash metal, comme par exemple les Grecs SUICIDAL ANGELS ou les Américains FUELED BY FIRE.
Comme d’habitude, encore une pochette remarquable signée Stan W. Decker, qui est en parfaite osmose avec le style de l’album.

J'allais oublié, nous retrouvons également Steeve Petit (ZUUL-FX, ex-NO RETURN) qui assure les choeurs. Pour que le plaisir soit complet, le groupe nous offre une production qui va bien et qui met en valeur les qualités de ce disque. Un must have pour 2016 et comme dirait l’autre : c’est mon dernier mot Jean-Pierre.

en savoir plus sur…

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager