TRUST @ Alencon (La Luciole)

par Jean-Baptiste Quentin
0 commentaire
Dec
10
2016

La Luciole, la salle de spectacles d’Alençon, est pleine comme un œuf pour accueillir TRUST sur sa tournée "Au nom de la Rage". Comme toutes les dates d’ailleurs. Les tempes grisonnantes constituent 90 % du public et certains parents sont même venus avec leurs rejetons ! La transmission de certaines valeurs en somme.



 

Le groupe monte sur scène à l’heure dite. Bernard "Bernie" Bonvoisin, lunettes de soleil sur le pif et coiffé de son désormais célèbre bob noir, lance le très bon "L’ Archange", titre de son album solo « Organic ». TRUST enchaîne ensuite les hymnes, "Au Nom de la Race", "Marche ou Crève", "Instinct de Mort" et "Comme un Damné". Le public est sonné. C’est bien de voir le groupe au taquet qui prend un réel plaisir de jouer ensemble. Bernie blague et "vanne" ses musiciens. Il s’en prend un peu au public bien installé dans les gradins. « Nous aussi on peut jouer assis dans un fauteuil ! », lâche Bernie. « Vous n’avez pas de canapé chez vous pour être assis à un concert ? ». Certains se lèvent, d’autres hésitent… Bonne ambiance. C’est le moment choisi par TRUST pour proposer un "Chaude est la Foule" de circonstance car il fait une chaleur étouffante.
"Le Temps Efface Tout" déboule ensuite. R.A.S., le groupe avance sans faille. Des "rageux" crient "Sors tes Griffes", "Fatalité" ou encore "Par Compromission", etc... Mais comme le dit Bernie : « Nous ne jouerons pas tous nos albums… ». Le coquin va alors glisser, sans filet, un "Certitude… Solitude" dans la set-list. Un régal tellement ce morceau est un hit dans la carrière de TRUST. Le meilleur moment du set à mon avis !
 


Le tube "Police Milice" va alors définitivement faire danser La Luciole. Quelle claque ! Les derniers rangs sont enfin debout pour le plus grand plaisir de TRUST. "F Haine" est ensuite présenté par un Bernie militant très en colère. Il rappelle quelques évidences sur le programme, la stratégie et les mensonges de Marine Le Pen. Les réactions sont partagées… certains ont déjà choisi leur camp et leur future candidate… N’empêche, le public finit par reprendre en chœur « La haine est une blonde qui surfe sur une vague marine ». Je ne sais pas si à l’instar du "La jeunesse emmerde le Front National" des BÉRURIERS NOIRS un tel discours a un impact. M’enfin, il suffit d’une voix.

TRUST va ensuite balancer quatre bombes : "L’élite", "On Lèche, On Lâche, On Lynche", "Le Mitard" et surtout "Préfabriqués", balancé à 200 km/h. La température monte encore de quelques degrés. Le groupe s’accorde ensuite une petite pause pour fêter l’anniversaire du guitariste Ismaila “Izo” Diop et de Nathalie, une spectatrice qui va monter sur scène pour l’occasion. La chance !



Regroupé autour de Bernie et Nono, la soixantaine tonique, TRUST assure, n’en déplaise aux sceptiques. L’expérimenté bassiste David Jacob et le gamin Christian Dupuy (21 ans à peine) derrière les fûts sont grands. La soirée se termine par le mythique "Antisocial" ("Surveille ton Look" ayant été retiré de la set-list). La salle reprend en choeur le refrain comme un seul homme...
Chapeau les gars ! Lorsque les lumières se rallument à nouveau après deux heures de concert, les sourires sur les visages en disent long. Ce retour vers notre jeunesse était magique !
Si vous les avez manqués, ils repasseront près de chez vous au printemps 2017.


en savoir plus sur…

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager