La Grande Famille du Metal

par Christophe Z. Darras
2 commentaires
Jul
22
2017

La tragique disparition du chanteur de LINKIN PARK, Chester Bennington, est un nouvel événement exposant les fissures qui parcourent le monde du metal, et plus particulièrement l'unité de façade de ses membres si prompts à vanter l'esprit familial qui les rassemble, seuls et soudés "contre le monde". Une unité dont nous ne sommes plus dupes de la lente disparition depuis déjà longtemps, et que les réseaux sociaux amplifient et accélèrent. Il faut dire qu'au fil des ans le style originel n'a cessé de se ramifier jusqu'à parvenir à une sorte de nébuleuse informelle donnant chaque jour naissance à un nouveau courant, obscur ou grand public, moderne ou vintage, à tel point que l'on peut parfois se demander si certains groupes ne sont pas à la recherche d'un nouveau style au nom original, à défaut d'écrire une musique qui le soit elle-même.
Après une cinquantaine d'années d'existence, la communication est devenue très difficile entre adeptes de ces courants opposés, fans d'origines sociales différentes, vieux hardos et jeunes métalleux, musiciens et simples amateurs de musique... lesquels se télescopent dans l'anonymat des méandres du web et les foules des festivals. Fédérer lors de ces grands rassemblements la "grande famille du metal" est un leurre. Cette année encore, le Hellfest a rassemblé ces fans de tout horizon, ainsi que quelques touristes perdus en terre inconnue, sans même tenter de les unir, les laissant se répartir entre grand messe, chapelles et zone de guerre. Ce qui équivaut pour cette population prétendument révoltée et hors normes à l'acceptation d'une sorte de système de classes. Mais parmi ces moutons, il existe heureusement de vrais rebelles qui n'hésitent pas à s'affranchir de tout diktat. De vrais contestataires qui, le fauteuil de camping sous le bras, la carte "cashless" au poignet et la perche à selfie dans la poche du bermuda kaki certifié "surplus américain", manifestent leur différence en montrant leur cul à la télé, en allant faire des doigts à LINKIN PARK, voire même, comble de la rébellion, en jetant des pichets de bière vides en l'air ou vers la scène ! Ceux-là mêmes qui viennent ensuite expliquer sur les réseaux sociaux que les groupes qu'ils n'aiment pas, et bien c'est de la merde. Et que tant mieux si leurs membres décèdent dans d'atroces souffrances. Figurez-vous que ces gens-là sont des métalleux. Comme vous et nous. Et de nous interroger alors sur ce qui nous rassemble... et de nous sentir étrangement plus proches du "touriste" venu le pull-over sur les épaules avec une évidente ouverture d'esprit découvrir une musique qu'il ne connaît pas, que du métalleux tatoué arborant un t-shirt AMON AMARTH venu se placer au premier rang de LINKIN PARK agiter ses majeurs alors qu'au même moment il aurait pu aller voir EMPEROR, EVERY TIME I DIE, CORONER ou HAWKWIND. Quelle magnifique preuve d'intelligence et de tolérance !
Le milieu du metal est vérolé par ces quelques trolls tellement bruyants et dont la philosophie de vie doit être si pathétique. C'est d'autant plus dommage qu'il y a suffisamment de place pour que tout le monde s'exprime. Et dire du bien des groupes que l'on aime est tellement plus valorisant et constructif que dire du mal de ceux que l'on n'aime pas. Aucun groupe n'est censé plaire à tout le monde. Heureusement, aujourd'hui encore, ce qui nous rassemble est plus important que ce qui nous divise. Alors oui, pour l'instant, le metal EST encore une grande famille. Décomposée...

partager

2 Commentaires

22 juil. 2017 à 16:27:24
Paul Meer

Hélas il y a des cons partout même dans le métal, c'est triste!

23 juil. 2017 à 05:16:53
Toto El Baxxozorus

Triste constat effectivement. RIP Chester


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager