Clifford Hoad's KINGS OF THE SUN : "Rock Til Ya Die"

par Jean-Baptiste Quentin
0 commentaire
Nov
01
2013

Clifford Hoad est de retour... Mais au fait, c'est qui ce gars-là ? Petit retour en arrière. Clifford Hoad a fondé KINGS OF THE SUN (www.kingsofthesunband.com) avec son frangin Jeff Hoad en 1982 à Sydney, en Australie. Les deux premiers albums du groupe, « Kings Of The Sun » (1988) puis « Full Frontal Attack » (1990), faisaient parler la poudre. Pourtant, nous ne sommes pas si nombreux à avoir tapé du pied sur "Serpentine", "Black Leather" ou "Drop the Gun".
N'empêche, à l'époque, K.O.T.S. a ouvert pour GUNS N' ROSES, ROSE TATTOO ou THE SCREAMING JETS. Fort de son succès austral KINGS OF THE SUN est même parti à la conquête du monde et joué avec KISS en Europe, Sammy Hagar, Joe Satriani ou Lita Ford aux USA... quand même. Après l'enregistrement du troisième disque « Resurrection », en 1993, les K.O.T.S. tirent pourtant leur révérence. Pire, leur quatrième CD « Daddy Was A Hobo Man », enregistré en 1997, n'est sorti qu'en 2011. Le roi venait de mourir.
En 2003, Clifford Hoad et son frangin ne baissent pas les bras et lancent THE RICH & FAMOUS avec lequel ils enregistreront, entre 2004 et 2011, quatre disques tout à fait recommandables...

Aujourd'hui, l'ami est donc de retour à la tête d'un projet baptisé Clifford Hoad's KINGS OF THE SUN (https://www.facebook.com/CliffHoad.KINGS.OF.THE.SUN). Sous la cendre, les braises encore chaudes n'attendaient qu'un léger souffle pour rougir à nouveau... « Rock Til Ya Die » a donc été enregistré cette année avec de nouveaux musiciens. Clifford en a écrit tous les textes. Les hostilités commencent par le furibard "Fire On The Mountain". Cette attaque bille en tête se poursuit avec "Rock Pile". Que c'est bon de replonger dans l'univers de K.O.T.S.. Le fan du groupe que je suis n'est pas en terre inconnue. Rythmiques de feu, batterie au taquet et riffs acérés... La recette qui a fait le succès des albums de Clifford est la même : un Rock Hard musclé qui fait honneur au Rock australien. Mais attention, Clifford Hoad's KINGS OF THE SUN n'est pas une copie d'AC/DC comme AIRBOURNE, SIDEBURN ou '77, par exemple. « Rock Til Ya Die » est beaucoup plus varié. Si "Rock Pile", "Rock Town" ou "Switchblade Knife" lorgnent du côté des frères Young (on ne se refait pas...), "Reach For The Bottle (Mescal 109)" avec son solo à la Shadows ou "Hearts Ablaze" avec son final épique à la MOLLY HATCHET sont des grands moments de Rock 'n' Roll...

Il n'y a pas de morceaux faibles sur l'album. Sauf peut-être le titre éponyme, et encore. Même la ballade acoustique "Tighten Your Grip" qui clôt « Rock Til Ya Die » est très cool. Idéal pour finir en douce... Cet album ne devrait pas être distribué en Europe... alors en France, même pas en rêve. Il n'y a que le téléchargement légal sur le web (amazon.fr) qui vous donnera accès à la musique de Clifford.
Alors, le Roi est mort, Vive le Roi !

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager