MICK POINTER BAND : "MARILLION's "script" Revisited"

par Christophe Z. Darras
0 commentaire
May
20
2014

Le batteur Mick Pointer est un des membres fondateurs de MARILLION, groupe de rock progressif anglais, dont il est viré à l'été 1983 après la tournée anglaise qui suit la sortie, la même année, du premier album du groupe, « Script For a Jester's Tear ». Longtemps disparu du circuit, il refait surface en 1995 lorsqu'il fonde ARENA.

En 2008, il décide de célébrer le 25ème anniversaire de la sortie de cet album mythique à la composition duquel il a totalement participé, en montant un tribute-band afin de le jouer en intégralité sur scène. Un moyen de réactiver le compteur "royalties", sûrement, mais aussi de proposer au public du vieux continent une expérience que seuls les britanniques avaient connue en 1983.

Le tribute-band Deluxe qu'il constitue est composé de son complice d'ARENA Ian Salmon à la basse, de Nick Barrett de PENDRAGON à la guitare, Mike Varty de CREDO aux claviers, ainsi que de Brian Cummins au chant qui officie dans les CARPET CRAWLERS, un autre tribute-band consacré comme son nom le laisse entendre à GENESIS.

L'aventure dure de longs mois et prend fin le 16 mars 2013 aux Pays-bas, presque 30 ans jour pour jour après la sortie de « Script For a Jester's Tear ». C'est ce dernier concert que l'on retrouve sur ce double album live constitué d'un premier disque reprenant le track-listing du premier album de MARILLION, et un second avec les titres de l'EP « Market Square Heroes » paru en 1982, ainsi que les faces B des singles sortis à l'époque.

Si de prime abord le concept d'un tel album a de quoi laisser dubitatif, une première écoute enlève une bonne part de perplexité tant les musiciens impliqués dans l'entreprise font montre d'une humilité et d'un enthousiasme bluffants, s’effaçant derrière l’œuvre à laquelle ils rendent hommage avec talent. C'est bien simple, on se croirait devant Fish and co.

Mais la question à laquelle n'échappe pas un tel projet est : « à quoi bon ? ». Une question qui ne trouve pas de réponse, si ce n'est « pourquoi se la poser ? ». Après tout, Fish seul a célébré et immortalisé sur album les 20 ans de « Misplaced Childhood » (avec la tournée « Return To Childhood » en 2005), et MARILLION ne joue plus désormais qu'avec parcimonie les titres de ses quatre premiers albums,.. Alors que d'autres groupes reprennent sur scène des albums entiers qu'ils n'ont pas écrits (et l'on pense ici à la série des "official bootlegs" de DREAM THEATER par exemple), Mick Pointer a la légitimité pour avoir mené un tel projet.

Alors non bien sûr, cet album n'est pas indispensable. Mais il participe à perpétuer un répertoire toujours moderne, et offre une jolie tranche de plaisirs, que ce soit celui des musiciens, celui des spectateurs qui vibrent et chantent avec le groupe, ou encore celui de se replonger dans une musique riche et exigeante sous un nouvel éclairage.

"MARILLION's "script" Revisited" du Mick Pointer Band est disponible sur le site Built By France.

partager

0 Commentaire


Connectez-vous pour réagir à cet article

Si vous souhaitez commenter cet article sur HARDFORCE.FR, vous devez être connecté au site, avec ou sans compte Facebook. Vous pouvez librement donner votre opinion personnelle qui n'engage que vous et en rien le site HARDFORCE.FR, ses auteurs, administrateurs ou webmaster. HARDFORCE.FR se réserve évidemment le droit de modération et de suppression des propos qui ne relèveraient pas de ce domaine (politique, propagande, incitation à la haine, etc...) ou seraient agressifs, obcènes, offensants, extrémistes, racistes ou antisémites, homophobes, sexistes, violents ou menaçants... la liste est longue, n'en rajoutez pas !
De même, HARDFORCE.FR est un site à vocation musicale, nous sommes ici entre passionnés. Tout comportement jugé inapproprié black-listera le membre définitivement.

partager